Les 20 km de Bruxelles

Afin de soutenir l’action ATD quart monde, j’ai couru en 1h 59, non plutôt en 2 h 06 min 10 s les 20Km de Bruxelles.

Si le parcours qui emprunte en partie de celui du marathon de Bruxelles est très intéressant ( surtout sur la partie des tunnels), on peut être très surpris sur le plan organisationnel.

En effet, les amateurs n’ont qu’à si tenir puisque, contrairement en France où vous avez du solide et du liquide dans le ravitaillement ; sur cette course vous avez comme seul ravitaillement l’eau et les boissons énergétiques, que l’on vous donne qu’au 15ème kilomètre.

D’autre part, si la course a été un grand succès au regard du nombre de participants, elle ne l’a pas été pour de nombreux participants. On s’étonne par exemple de se voir bousculer quasiment tout le long du parcours, et le comble des combles est de voir la course s’arrêter brutalement à 10 mètres de la ligne d’arrivée, que l’on franchira, en marchant, six ou sept minutes plus tard.

On soulignera néanmoins que la médaille des finisseurs de la course vaut la peine d’y participer.

Article rédigé par Médard MAKOUANGOU

Article rédigé par : - le 25 juin 2007 - 817 visites