La route du Louvre

Le 27 avril 2008 entre Lille et Lens. Un entraînement à 10°, le marathon à 22°. Un entraînement à l’abri du vent, le marathon avec un vent de face à plus de 20km/h, Un entraînement sur du plat, un marathon avec du relief au 32ème km...

Enfin quelques conditions qui ont mis un peu de piment dans le parcours.

Tout avait bien commencé par le rendez vous pile poil, un départ sympa et des supporters prêts à nous doper de leurs encouragements. C’est après le 21ème que ça se gâtait avec la solitude, la chaleur, les bourrasques de vent, et pour couronner le tout, un supporter brandissant une bière ch’ti pour nous narguer juste avant le vrai mur, en pente de 40m de dénivelé en peu de parcours. Un casse patte de ralentisseurs pour marathoniens, mes amortisseurs s’en souviennent encore.

En tout cas

– la première partie fut faite en fête.

– la deuxième fut pénible déjouant les cibles.}

1991 arrivants

Nom Classement Temps
Philippe Nys 223ème 3h28’30’’
David Depauw 292ème 3h32’41’’
Alain Salomé 322ème 3h34’30’’
Olivier Delecourt 706ème 3h56’21’’
Jean Claude Quevallier 727ème 3h57’06’’
Jean Noël Debroux 1302ème 4h24’04’’
Edeltraud Salomé 1504ème 4h34’46’’
Alexis Bailleul 1601ème 4h41’54’’
Fabrice Margaron 1608ème 4h42’18’’
Philippe Fontaine 1805ème 5h07’12’’
Médard Makouangou 1918ème 5h20’11’’

Article rédigé par Alain Salomé.

Pour en savoir plus : Le site de la course
Article rédigé par : - le 12 mai 2008 - 632 visites