Les 100 km de Millau

Le 29 septembre 2007.

A la recherche d’une organisation pour participer aux 100 km de Millau, Jean du magasin d’Off Course, m’a mis en relation avec trois personnes sympathiques, dont une de Nieppe et deux de Baisieux (1 coureur + 1 accompagnatrice) :

3 semaines après le marathon du Médoc, certains reflexes de courses me sont revenus :

9H30 : sous les notes de l’harmonie municipale, les 1703 coureurs défilent de la salle des fêtes de Millau au point de départ, prêts à affronter les 100 km dans les reliefs de l’Aveyron.
Du soleil et 10° à mon thermomètre perso. Pour me réchauffer, je taille une bavette avec Obélix, un dénommé Laurent qui a vécu pendant quelques années à Villeneuve d’Ascq :

Au bang de départ, emporté par la foule, chaire de poule, résonne dans ma tête le rappel de notre président Philippe : « commence doucement, et ralentis ensuite » :

Alors j’ai fait le touriste, avec mon appareil photo, avec l’objectif de vous faire partager ces moments majestueux : des châteaux, des églises et des rochers qui surplombent la vallée :

Autre ouvrage admirable, sur un autre registre : Le viaduc bien sûr. Et là on a déjà 45 km dans les pattes. Ce n’est pas un sourire, mais une grimace de douleur...

Arrivée à Saint Afrique, 72 km dans les guibolles de montées et descentes à plus de 7% , les douleurs du dos m’incitent à ralentir et exercer quelques étirements doux, type jambes en l’air (c’est moi avec le V de la victoire). Je décide d’attendre les copains pour terminer en équipe :

Le retour Saint Afrique-Millau s’est effectué dans le noir. Comme des lucioles dans la nuit, le chapelet des lampes frontales devant nous annonçait le relief.
A l’arrivée, j’appelle Edeltraud pour lui faire partager cette joie de voir les trois chiffres 100 en passant la ligne, le 700 ème en 13h39mn sur 1706 départs, et 1233 arrivants.

Conclusion : Une course superbe, des vues splendides, un temps plus que clément, des bénévoles extras, des ravitaillements comme il faut (eau, orangina, glucose, coca, bière, pates de fruit, abricots, soupe, café thé...etc) et bien que difficile, je la referai...un jour, peut être avec vous.

Dans la série des centbonard, Alain.

Article rédigé par Alain Salomé.

Pour en savoir plus : Le site de la course
Les 100 km de Millau , le 4 octobre 2007 -

Chapeau bas une superbe "perf" qui sait un jour on se la fera tout les deux main dans la main....

Les 100 km de Millau , le 15 octobre 2007 -

superbe perf alain
bienvenue dans la famille des ultras runners.

Article rédigé par : - le 3 octobre 2007 - 1035 visites