Trail des hauts pays à Estreux le 19/10/2008

Ce dimanche 19 octobre 08, s’est déroulée la première édition transfrontalière du trail des hauts pays à Estreux dans le Valenciennois . Le souvenir du trail de la Côte d’Opale étant encore récent, je souhaitais effectuer les 36 kms qui étaient proposés . Malgré la température fraiche (environ 2 degrés à 9 heures 30)...

....cela fut chose facile de s’élancer dans cette épreuve . En effet, le nombre de participants étant peu élevé (500 personnes), il était facile d’échapper à cette espèce de fébrilité du départ qu’on rencontre dans les grandes compétitions . Les routes empruntées étaient essentiellement constituées de chemins de tracteur, auxquels se sont ajoutés des passages dans la boue, des montées et descentes en forêt, deux traversées de ruisseau où nous n’avions pas le temps de déchausser, un pont avec obstacles nous obligeant de progresser en étant courbé...Bref, un côté Koh-Lanta qui a ajouté du piment à cette diversité . Un paysage magnifique parfois en lisière de forêt, avec des vaches, des ânes et le soleil qui finit par se lever ...
Une ambiance très conviviale où se mélangeaient les langues françaises et néerlandaises . Plusieurs communes ont été traversées : Sebourg, Angreau,Le caillou qui bique, Gussignies, Roisin avec le départ et l’arrivée à Estreux . Pour ceux qui avaient choisi de faire l’épreuve du 36 kms, la bifurcation à la 10ème borne permettait de se retrouver très rapidement dan un groupe restreint . Donc, rien à voir avec les épreuves longues sur maccadam . A l’avant-dernier km, l’organisateur était présent en VTT pour nous donner le point de repère visuel de l’arrivée situé au niveau du clocher au bout de cet horizon valloné .
Se perdre dans la forêt ou ailleurs aurait été impossible grace à une organisation sans faille (balisage, bénévoles situés aux endroits stratégiques...) . Ce fut également l’occasion de rencontrer à nouveau Sylvain Michel, ancien entraîneur au RAC et de le féliciter pour la mise en place de cette première édition .
A bientôt
Yves QUAGHEBEUR

Article rédigé par : regisd - le 28 octobre 2008 - 633 visites