17 mai 2012 : 100 Km de Steenwerck

De l’ultra avec 3 finishers raciens

Présentation générale

Près de chez nous, ce parcours champêtre avec des passages bucoliques,
un petit tour d’un peu plus de 4 km et 5 grands tours de plus de 19 km, est une course qui s’adapte aux noctambules avec un départ à 19h00 et aux matinaux avec un autre départ à 6h00. La même contrainte temps : arriver avant 19h, soit 24h ou 13h de marge .

Départ du soir

Alain Reyrolle et Romuald Aubry ont décidé de partir le soir, accompagnés de Sylviane Miller sur le premier tour et du beau-frère d’Alain. Dans la nuit Nicolas Reyrolle est venu accompagner son père pour les deux derniers tours, les plus durs, à l’exception du dernier km, car emporté par les odeurs de l’écurie.

Départ du matin

Quand Alain S partait de bon matin, avec Edie à ses côtés, à bicyclette...rejoint par sa fille et son ami à partir du 3ème tour, et le fils avec sa fiancée pour le dernier tour, pas moins de 5 escortes pour arriver à l’approche du typique clocher de Steenwerck.

Résultats

Sur les 481 personnes engagées sur le 100 km, 217 finishers dont les 3 raciens :

Nom Temps Classement Cat Clt Cat
Alain SALOME 10:24:52 30 VH2 5
Romuald AUBRY 12:56:23 95 VH1 48
Alain REYROLLE 14:28:05 128 VH2 81

Météo

Le temps était particulièrement frais dans la nuit, jusqu’à 3° et un taux d’humidité élevé en pleine campagne.

5° pour le départ du matin, et un maximum de 15° dans la journée. Le vent s’est levé dans la matinée freinant les grandes carapaces.

Heureusement, la typique chaleur des organisateurs, des bénévoles et des autres trailers, était au rendez-vous. Aux ravitaillements il y avait liquide, solide, et également ces petits mots qui nous font trouver les ressources pour enchaîner nos kilomètres.

Clin d’oeil

A la question posée par un des collègues d’Alain R, "pourquoi tu fais ça ?"...il avait du mal pour trouver une réponse...j’ai médité sur 100 bornes et je pense que j’ai trouvé : C’est comme "la fricadelle, tout le monde sait c’qu’y a dedans, mais personne ne l’dit." En leur disant ça, c’est fais-le et tu sauras..

Autre clin d’oeil à M. Henri Giraud, un V4 de 78 ans, qui a parcouru son 601ème 100 km. Les centbornards = une race qui dure, quoiqu’en disent ceux qui ne comprennent pas le secret de la fricadelle ;-)

Photos Course du soir

Sourire du quid Henri "porte bonheur C’est parti mon kiki
Suporters déchaînés Après le 4km... ...toujours en forme
Les 4 mousquetaires Avec Nicolas pour le dernier tour ça sent l’écurie

Photos Course du matin

C’est reparti mon kiki 5km TVB 40 km 2 secouristes en support
Ravitos sympas Devant le premier moi=78, lui 98 ça sent l’écurie
Acompte pour remercier l’accompagnatrice La preuve Chtiopoulet sur scène

Un coucou à M’sieur Henri et ses 601 centbornes

Merci à tous : Organisateurs, bénévoles et surtout supporters et principalement les accompagnateurs.

Pour en savoir plus : Le site des 100 km de Steenwerck
Article rédigé par : alain-salome - le 19 mai 2012 - 651 visites